60 mille milliards de cellules dans notre corps! Vraiment?

March 8, 2018

Je vous présente mon projet de fin de session automne 2017, qui je dois dire, m'a rendu très fière. J'y ai mis beaucoup de temps, d'énergie et maintenant vous pouvez l'apprécier et l'observer à ma clinique. Voici mon exposé que je vous partage ci-dessous. Pour une vie sans limite!

 

J'ai choisi de représenter la cellule comme projet de fin de session parce qu'elle est l'unité fondamental et structurale de la vie et à mon opinion la structure la plus extraordinaire. Tous les organismes vivants à la base sont constitués de cellules. C'est ma fascination sur ce sujet qui m'inspire depuis le début de l'année.

 

On l'étudie sous une forme différente dans chacun des systèmes du corps humain et elles se retrouvent donc partout dans notre corps.Pour commencer, la cellule que j'ai fabriqué ici est de type non spécifique c'est-à-dire qu'elle n'existe pas tel quel. C'est simplement un modèle de base qui nous fait comprendre l'organisation de ses structures et de ses fonctions; qu'elle soit animale, végétale ou dans notre cas, humaine. Le corps humain en renferme 60 mille milliards et peu importe sa forme ou sa fonction, la cellule contient tout ce dont elle a besoin pour vivre dans son environnement en constant changement.

 

C'est la perte de l'homéostasie qui est à l'origine de toutes les maladies connues. Qu'est-ce que l'homéostasie vous me direz? C'est l'état d'équilibre que l'organisme recherche sans cesse à obtenir ou à maintenir. Tout déséquilibre provoque un mauvais fonctionnement de son système.

Au niveau anatomique, elle est de forme et de grosseur différente. La cellule varie entre 1 micro mètre ( 1/1000mm) à 10 cm

(jaune d'oeuf d'autruche) une cellule humaine peut mesurer environ 10 micromètre de diamètre et jusqu'à 1 mètre de longueur. Les formes varient selon leur fonction. De sphérique à cubique ou en longueur, on en compte environ 200 types. Voici des exemples de type de cellules:

- les cellules sanguines, comme les globules rouges, ressemblent à des disques qui sont nommés hérytrocytes.

- Les lymphocytes de forme sphérique sont des cellules du système immunitaire ou globule blanc

- Les cellules nerveuses, les neurones, elles sont constituées d'un corps cellulaire, de dendrites (des pattes) et un axone.

- Les cellules épithéliales on les retrouve partout dans le corps. Entre autre sur la peau, autour des organes et muscles et à l'intérieur des intestins et vaisseaux sanguins.

- Les macrophages, une autre sorte de cellules du système immunitaire dans la famille des globules blanches, on les retrouve partout dans le corps et surtout sur les lieux d'infections ou de maladie. Les macrophages ont une forme irrégulière, munis de prolongement pour attirer les bactéries ou les déchets cellulaires pour ses fonctions de nettoyage.

- Les cellules musculaires se divisent en 3 types et sont de formes allongés.Il y a les lisses entourant les intestins et les vaisseaux sanguins par exemple, les cellules musculaires cardiaques au niveau du coeur et les cellules musculaires squelettiques qui se rattachent à nos os ou à d'autres muscles.

 

Quelle qu'elle soit, la cellule est composée de carbone, d'azote, d'hydrogène, d'oxygène et de plusieurs autres éléments. En général, elles contiennent 3 grandes parties: le noyau, le cytoplasme (l'espace entre le noyau et la membrane qui contient le cytosol) et la membrane plasmique qui elle, enveloppe et retient toutes ces composantes.

 

En conclusion:

La toute première cellule d'un organisme est l'ovule. Et dès notre conception, nos cellules commencent déjà à se spécialiser. Durant le cours de la vie, des millions de cellules sont crées et meurent chaque jour. Comme la nature est bien faite, il se forme dans l'organisme plus de cellules que nous en avons besoin. Le surplus est éliminé par apoptose (ce qui veut dire '' mort cellulaire'' programmée) ou ingéré par les macrophages.

Pour ce qui est du vieillissement des cellules, les scientifiques soupçonnent qu'il est provoqué par une combinaison des attaques chimiques provenant de notre environnement (comme les pesticides dans nos aliments, l'alcool et les toxines bactériennes), le dérèglement de notre système immunitaire qui ne fonctionne plus d'une façon optimale et d'une baisse génétiquement programmé du taux de division cellulaire avec l'âge.

 

Annick Gionet Août 2017

 

 

 

Share on Facebook
Share on Twitter
Please reload

​© 2017 par Valériane.ca 

  • Facebook - White Circle
  • Instagram - White Circle

Nous suivre