À travers mes doigts!

J’ai senti le besoin d’écrire un blogue sur ce sujet, suite aux commentaires des clients qui viennent me voir depuis le début de ma pratique :

  • Annick, ne regarde pas, je ne me suis pas rasée

  • Je me sens mal à l’aise de te montrer ma cellulite.

  • Je me sens mal que tu vois mes imperfections, mes boutons etc.…

STOP! Je vous arrête tout de suite tout le monde.Il faut d’abord comprendre comment je vous perçois. Non je ne vois pas vos imperfections, vos tâches, vos bourrelets, vous boutons etc… Grâce à ma formation en kinothérapie, j’ai développé un 6e sens à travers mes doigts...

Le corps humain est extraordinaire et ce qui se passe sous la peau n’est plus un mystère pour moi. Je vois votre système musculaire en 3D maintenant comme si j’avais des caméras au bout des doigts.

Lorsque vous êtes sur ma table, je vois une jambe, un dos, un bras à soigner. Chaque réaction et sensation de votre corps qu’elle soit musculaire, cutanée, nerveuse ou émotionnelle, je les ressens. C’est de cette manière que je guide mon traitement à chaque visite.

Chaque visite est différente car c’est un être humain que je traite et non une pathologie. Il faut se soucier du malaise mais c’est aussi une personne avant tout que je traite sous tous ses angles. Peut-être qu’aujourd’hui elle a besoin d’être écoutée, encouragée ou encore rassurée.

Je rêve au jour où les gens pendront soin d’eux pour ce qui se passe à l’intérieur et non à l’extérieur (le paraître) . C’est pourquoi j’adore partager avec vous mes notions pour que vous puissiez comprendre comme moi, la magie qui s’opère dans votre corps durant un traitement et vous faire réaliser à quel point la capacité de guérison du corps humain est infinie.

En terminant, comment je vous vois?

Comme l’être humain le plus magnifique qui a sa propre couleur et qui à son tour, pourra rayonner de vitalité et d’énergie autour de lui.

Ne laissez pas la douleur s'installer dans votre quotidien.

Pour une vie sans limite!

Annick Gionet

Kinthérapeute et propriétaire de la Clinique Annick Kino

  • Facebook
  • Instagram

​© 2020 Annick Kino